Accueil du site > 5. Journées de Vignogoul 2007 : le souci de traduire (Les cahiers d’ISADORA (...)

5. Journées de Vignogoul 2007 : le souci de traduire (Les cahiers d’ISADORA - N° 14)

Dernier ajout : 15 novembre 2007.

Articles de cette rubrique

  • Les Cahiers d’ISADORA - N° 14 : le souci de traduire - SOMMAIRE

    15 novembre 2007

    Actes de la sixième journée de printemps du Centre psychothérapique Saint Martin de Vignogoul et de l’association ISADORA La couverture du Cahier - cliquez sur l’image pour l’agrandir : SOMMAIRE : Le souci de traduire … Présentation par Joseph Mornet Ouverture du colloque, par Philippe ANDRE De l’élaboration d’un héritage traumatique, par Janine ALTOUNIAN Inconscients, traductions, reformulations, par Jacques (...)

  • Le souci de traduire … Présentation du N° 14 des Cahiers d’ISADORA

    15 novembre 2007, par Joseph MORNET

    Lire ici le sommaire du Cahier N0 14 Ce cahier spécial des Cahiers d’Isadora est consacré aux textes de la sixième journée de printemps organisée au Centre Psychothérapique Saint Martin de Vignogoul. Pour la première fois, nous sommes en mesure d’éditer la quasi intégralité des interventions de cette rencontre. Cette possibilité est, pour nous, très important : « verba volent, scripta manent ». Au-delà du strict moment du colloque et de ses échanges, ces écrits viennent témoigner du fait que toute (...)

  • Ouverture du colloque : Le souci de traduire

    15 novembre 2007, par Philippe ANDRE

    Sixième journée de printemps du Centre psychothérapique Saint Martin de Vignogoul et de l’association ISADORA le 2 juin 2007 En ce qui me concerne, je ne manquerai pas de garder en tête, tout au long de cette journée de réflexion sur le souci de traduire, la phrase de Franz Kafka trouvée dans ses carnets : « Nous creusons la fosse de Babel ». Cette phrase signifie peut-être (déjà nous sommes confrontés à un problème de traduction) que l’hermétisme entre les langues dont Dieu frappa les humains qui, (...)

  • De l’élaboration d’un héritage traumatique

    15 novembre 2007, par Janine ALTOUNIAN

    Janine ALTOUNIAN est essayiste et traductrice. Co-traductrice des œuvres de Freud depuis 1970, elle est responsable de l’harmonisation dans l’équipe éditoriale des œuvres complètes de Freud aux Presses Universitaires de France. Essayiste, auteur d’ouvrages portant sur la « traduction » dans le psychisme d’un trauma collectif chez les descendants des survivants. Exposé lors de la Sixième journée de printemps du Centre psychothérapique Saint Martin de Vignogoul et de l’association ISADORA le 2 juin 2007 (...)

  • L’œil de Beethoven devait entendre

    15 novembre 2007, par Philippe ANDRE

    Philippe ANDRE est psychiatre et psychanalyste. Il travaille à Saint Martin de Vignogoul. Passionné de musique, il a écrit un livre sur Robert Schumann et en prépare un sur Franz Liszt Exposé lors de la Sixième journée de printemps du Centre psychothérapique Saint Martin de Vignogoul et de l’association ISADORA le 2 juin 2007 Comme de longs échos qui de loin se confondent Dans une ténébreuse et profonde unité, Vaste comme la nuit et comme la clarté, Les parfums, les couleurs et les sons se (...)

0 | 5

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Habillage visuel (c) Kozlika sous Licence GPL